Prevoyez leurs études
avec nos meilleurs contrats sans frais d'entrée.
Nice landscape
Imagine that you are on holidays

Expert en assurance vie
Imagine that you are on holidays

Les meilleurs assurreus pour sécuriser votre assurance vie

Nos partenaires Assurance vie

UAF
Imagine that you are on holidays

Les meilleurs fonds de placement

Les meilleurs supports de placements en assurance vie

Tout comprendre sur l'assurance vie

L’assurance vie est le placement préféré des Français.

Elle bénéficie d’un cadre fiscal très avantageux, d’une grande souplesse d’épargne et permets de se constituer un capital entièrement disponible.

Initialement créé pour faciliter la transmission de son patrimoine, elle répond à présent aux objectifs de chacun de nous :

  • Se constituer un capital

  • Optimiser la fiscalité

  • Préparer sa retraite

  • Transmettre un patrimoine

  • Se constituer des revenus complémentaires

Lire la suite...

 

Questions fréquentes sur l'assurance vie sans frais

"Je ne dispose pas de suffisamment de liquidités pour ouvrir un contrat d'assurance vie."

Le montant minimum des versements exigés à l'ouverture d'une assurance vie est en général faible. C'est pourquoi il ne faut pas hésiter à ouvrir un contrat afin de lui faire "prendre date". Si cette souscription n'a aucun effet sur le sort fiscal du dénouement en cas de décès, elle allégera tout de même la fiscalité sur les rachats (fiscalité réduite à partir de huit ans).

"J'ai déjà un contrat d'assurance vie."

Il est important d'étudier les caractéristiques économiques de ce contrat pour vérifier s'il répond effectivement à vos objectifs de manière optimale : résultats financiers, souplesse, taux de rente viagère, frais d'entrée, frais de gestion...

Quoi qu’il en soit, il est toujours très avantageux de détenir plusieurs contrats. En effet, cela peut permettre de choisir le contrat le plus favorable pour faire vos rachats partiels, ou encore de désigner le bénéficiaire de chaque contrat en fonction du régime fiscal applicable.

"Je préfère investir dans l'immobilier pour me constituer un patrimoine."

Effectivement, l'immobilier est un investissement intéressant pour se constituer un patrimoine.
Cependant, un bien immobilier engendre des contraintes de gestion non négligeables (recherche de locataires, travaux,...).
De plus les revenus fonciers sont soumis à l'impôt sur le revenu en fonction du barème progressif.

Avec un contrat d’assurance vie, l’épargne fructifie sans contrainte de gestion et ne génère une fiscalité qu’en cas de rachat pour obtenir des liquidités de manière ponctuelles ou des revenus réguliers (hormis les prélèvements sociaux qui sont prélevés tous les ans par l’établissement financier sur les fonds en euros). Seule la quote-part des produits comprise dans le rachat est fiscalisée.

"Je ne veux pas jouer en bourse le capital que j’ai épargné en vue de ma retraite, ni avoir à suivre tous les jours l’évolution des marchés."

Il est possible de souscrire un contrat à capital garanti ou de sélectionner un fonds euros dans un contrat multi-supports.
La gestion de l’épargne peut être confiée à l’organisme gestionnaire selon le profil choisi : prudent ou sécuritaire, dynamique ou équilibré. C’est la société de gestion qui va suivre l’évolution des supports et qui va faire les arbitrages qu’elle jugera nécessaires.

"Je veux valoriser mon patrimoine mais je ne souhaite pas bloquer mon capital pendant 8 ans. En cas de besoin, je souhaite que mon argent soit disponible."

L’épargne constituée sur un contrat d’assurance vie est disponible à tout moment en quelques jours. Le délai de 8 ans est un délai purement fiscal. En effet après cette période de 8 ans la fiscalité des retraits est allégée. Non seulement l'épargne acquise sur le contrat est disponible à tout moment mais ce qui en restera au décès sera versé à vos enfants avec une fiscalité successorale allégée.

"Si j’ai besoin de revenus immédiats, les rachats effectués avant 8 ans seront fortement fiscalisés ?"

La fiscalité des rachats effectués avant huit ans n'est absolument pas dissuasive. En effet au plan fiscal chaque rachat comporte une fraction de capital et une fraction d'intérêts et seule cette dernière est soumise à l’impôt.

"J’ai une somme d’argent à faire valoriser en vue de plusieurs projets à moyen et court terme. Dois-je faire autant de contrats que de projets ? Est-ce que cela ne risque pas de compliquer la gestion de mon patrimoine ?"

Grâce aux contrats d’assurance vie multi-supports, il est possible de disposer de plusieurs supports d’investissements avec un horizon de gestion plus ou moins long.
Il est effectivement conseiller de souscrire plusieurs contrats pour pouvoir isoler et gérer distinctement les différentes parts de son capital en fonction de ses objectifs.

"On m'a dit qu'en cas de crise financière mon épargne pourrait être totalement bloquée."

La loi SAPIN II a doté le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) de nouveaux pouvoirs pour limiter ou retarder certaines opérations, notamment les versements, arbitrages, avances et rachats (d’autres opérations pourront également être impactées comme la faculté à la renonciation) des placements en assurance vie, contrats de capitalisation (Unités de Compte et fonds euros) ou encore contrats d’épargne retraite, voire des contrats d'épargne salariale. Le HCSF détermine l'étendue de ces restrictions et peut notamment les limiter à une partie du portefeuille ou à certaines opérations seulement.
Ces restrictions doivent néanmoins être justifiées par des circonstances exceptionnelles (crise financière, hausse brutale des taux, etc.) et sont prises pour une durée maximum de 3 mois renouvelable (toutefois la limitation des rachats ne pourra durer plus de 6 mois consécutifs).

"Si je ne fais rien, mon conjoint aura quand même des droits dans ma succession."

Si rien n’est fait, le conjoint survivant a effectivement des droits dans la succession. Néanmoins, il pourra se trouver en indivision ou en démembrement de propriété avec les autres héritiers. Une telle situation peut être source de conflit et de mauvaise gestion. Il est donc important de protéger le conjoint en lui accordant suffisamment de liquidités pour maintenir son niveau de vie.

"J’ai déjà consenti une donation entre époux à mon conjoint qui de ce fait est suffisamment protégé."

La donation entre époux ou donation au dernier vivant est une disposition à prendre pour protéger le conjoint survivant, mais elle peut être efficacement complétée par d’autres dispositifs. L’assurance vie permet d’assurer au conjoint des droits supérieurs à ceux prévus par les règles successorales.

"J’ai déjà réalisé un testament au profit de mon concubin, il est suffisamment protégé désormais."

Le testament est effectivement une des dispositions à prendre lorsque l’on veut protéger le concubin lors du décès en lui accordant des droits dans la succession. Néanmoins, cette libéralité est soumise aux droits de mutation à titre gratuit au taux de 60 %. L’assurance vie permet de remplir les mêmes objectifs de protection et de transmission au profit du concubin survivant mais dans un cadre fiscal privilégié.

"La souscription d’une assurance décès suffit-elle à protéger mon conjoint ?"

L’assurance-décès permet de garantir un capital payable au jour de son décès moyennant le versement d’une prime dont le montant peut augmenter significativement avec l’âge de l’assuré. L’assurance vie est aussi un contrat en cas de vie et le souscripteur pourra effectuer, sa vie durant, des rachats au gré de ses besoins.

"Je souhaite que mon contrat permette avant tout de payer les droits de succession qui seront dus par mes héritiers."

Le souscripteur dispose d'une grande liberté quant à la rédaction de la clause bénéficiaire. Il est donc possible de prévoir que le contrat servira avant toute chose à payer les droits de succession, le surplus éventuel sera réparti selon les souhaits du souscripteur.

"Je ne veux pas que mes enfants reçoivent la totalité de l'épargne acquise sur le contrat, mon conjoint doit également recevoir des liquidités."

Aucun problème, la liberté dont dispose le souscripteur permet de désigner différents bénéficiaires dans différentes proportions. Il est également possible de souscrire plusieurs contrats d’assurance vie.

"C'est bien beau de préparer ma succession, mais aujourd'hui je vis encore. Alors, comment faire si demain j'ai besoin d'argent."

Le contrat d'assurance vie est un placement qui permet d'effectuer des rachats et/ou avances dans un cadre fiscal très favorable. Non seulement l'épargne acquise sur le contrat est disponible à tout moment et ce qui en reste au décès est versé au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) dans un cadre fiscal avantageux.

"Je ne veux pas jouer en bourse le capital que recevra mon conjoint/mes enfants à mon décès."

Même dans le cadre d’un contrat en Unités de Compte, le souscripteur a toujours la possibilité de sélectionner un fonds en euros à l’intérieur de ce contrat. Il est également possible de souscrire un contrat à capital garanti.

"Est-ce qu'au décès du souscripteur, un recours en récupération des aides sociales peut être intenté à l'encontre du bénéficiaire du contrat d'assurance vie ?"

L’article 83 de la loi du 28 décembre 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement a complété l’article L132-8 du Code de l’action sociale et des familles relatif à la récupération des aides sociales et prévoit la possibilité d’un recours à titre subsidiaire contre le bénéficiaire d'un contrat d'assurance vie souscrit par le bénéficiaire de l'aide sociale, à concurrence de la fraction des primes versées après l'âge de soixante-dix ans. Quand la récupération concerne plusieurs bénéficiaires, celle-ci s'effectue au prorata des sommes versées à chacun de ceux-ci.

 

Comparatif des meilleurs assurances vie en ligne

Leurs avantages

Présentation
Parmis les meilleurs fonds en €uro depuis trois ans
Frais 0 frais d'entrée
Assureur

Spirica est une S.A. au capital de 106 044 641 €.

Entreprise régie par le code des assurances - n°487 739 963 RCS Paris

50-56 rue de la procession

75015 Paris

Caractéristiques

Assureur SPIRICA - Groupe Crédit Agricole

Année de création du contrat

 
Type de contrat  

Performances des
fonds en euros

(Les performances passées ne préjugent pas des performances futures)

 Fonds €uro général 2017 2016 2015
SPIRICA 2,00% 2,01% 2,55%
Euro Allocation Long Terme1&2 3,00% 3,04% 3,51%
Fonds EuroSélection 2 1,88% 0,49%  2,81%
Fonds NeoEuro Garanti2 2,22% 1,82% -
Rendements des fonds en Euros nets (après déduction des frais de gestion) et hors prélèvements sociaux.
Nombre de supports (UC) 450 unités de compte, plus de 100 titres vifs et 20 ETF

Nombre de supports immobilier

23
Caractéristiques des SCPI
  • Allocation 100 % SCPI possible
  • jouissance au 1er jour du mois qui suit l'investissement
  • 100 % des loyers reversés pour les SCPI à capital variable (85 % au minimum pour les SCPI à capital fixe)

Les SCPI supportent des frais d'entrée et des frais en cas de sortie du support dans un délai de 3 ans (uniquement pour les contrats souscrits depuis le 01/01/2015) cf. avenant des SCPI

Qui peut souscrire ?
  • Toutes les personnes physiques, majeures ou mineures sans limitation d'âge, vivant en France.
  • Personnes de nationalité étrangère vivant en France (hors US Person).

 

 

Frais

Frais d'entrée 0 %
Frais annuels de gestion des UC 0,70 %
Frais annuels de gestion des fonds en euros

0,70 %

1 % pour le fonds NeoEuro Garanti 2 et EuroSélection 2

Frais spécifiques sur les SCPI

  • SCPI à capital fixe : 2% sur la partie investie et distribution des revenus à 85%
  • SCPI à capital variable : de 4.25 % à 9.46 % de la part investie selon la SCPI choisie, distribution des revenus à hauteur de 100 %
Frais d'arbitrages En ligne : gratuit
Sur papier : 0.80 % des sommes transférés avec un minimum de 50 € et 300 € maximum.
Frais de gestion pilotée 0.80 %

 

 

Versements

Versement initial 1 000 €
Versements programmés Minimum 150 € mois ou par trimestre
Versements libres 500 €
Arbitrages programmés 150 €

 

 

Options

Opérations programmés :  
Rachats partiels programmés sur le fonds euros
Versements libres programmés
Arbitrages programmés et options de gestion :  
Investissement Progressif
Sécurisation des Plus-Values  
Stop loss relatif  
Rééquilibrage automatique  
Mode de gestion :  
Gestion linre  
Gestion Pilotée

 

téléchargements

Demande de renseignements

Vous souhaitez obtenir des renseignements sur nos assurances vie sans frais en ligne, avoir un avis sur votre clause bénéficiaire ou échanger avec un conseiller en gestion de patrimoine.

Nous sommes respectueux de votre vie privée et transparents avec vous, nous n'aimons pas les SPAM !

0frais.net ne vend pas et ne loue vos données personnelles.